Le gouvernement canadien annonce la reconnaissance officielle du génocide des Roms.

Montréal, Québec – le 3 août 2018 : Au lendemain de la Journée internationale de commémoration du génocide des Roms, Romanipe se réjouit de l’annonce de la reconnaissance officielle du gouvernement canadien.

La reconnaissance des atrocités commises durant la Seconde Guerre Mondiale est le fruit du travail acharné mené depuis des années par des organismes et personnes de la société civile rom. Nous saluons cette reconnaissance officielle qui aurait été impossible sans l’appui du Musée de l’Holocauste Montréal, du Centre consultatif des relations juives et israéliennes (CIJA) et L’Alliance pour le Souvenir et la Sensibilisation du Génocide (AGAR).

L’annonce faite durant la cérémonie de commémoration tenue au Musée de l’Holocauste Montréal est particulièrement significative pour les survivants Roms et Sinté oubliés pendant trop longtemps.

« Cette reconnaissance est le premier pas assurant que le sort des communautés roms entre de plein droit dans l’histoire de la Seconde Guerre mondiale et soit officialisé dans les événements  commémoratifs honorant ses victimes. Ce geste contribuera également au processus de guérison collective de cette tragédie qui a frappé les populations roms et sinté aux mains des Nazis et de leurs collaborateurs. »

Dafina Savic, Fondatrice de Romanipe

 

Dans le contexte actuel, où la haine et la violence subie par les populations roms continuent d’être normalisées, préserver la mémoire des atrocités passées et prendre conscience des dangers de l’impunité qui sévit encore pour les crimes anti-Roms devient non seulement un droit, mais aussi un devoir.

 

En l’honneur des 500 000 victimes Roms et des Sinté, Romanipe attend avec impatience l’opportunité de pouvoir travailler avec le gouvernement canadien pour faire avancer les droits de la personne des communautés roms au Canada et ailleurs dans le monde.

-30-

Advertisements